Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

dimanche 24 mars 2013

[CRC - CGG] Gatsby le Magnifique

Titre original : The Great Gatsby
Auteur : F. Scott Fitzgerald
Traducteur : Jacques Tournier
Date de Parution : 1925
Éditeur : Grasset

Quatrième de Couverture
Nous sommes au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle envahit les âmes, c'est l'époque de la Prohibition et des fortunes rapides.  En 1922, Jay Gatz, désormais Gatsby, se retrouve fabuleusement riche. Personnage mystérieux installé à Long Island dans une somptueuse propriété, mille légendes courent sur son compte. Elles n'empêchent pas les gens chic, et moins chic, de venir en troupes boire ses cocktails et danser sur ses pelouses. Gatsby le Magnifique joue la carte de l'éblouissement et des folles dépenses comme un appât pour ramener à lui Daisy, mariée à Tom Buchaman, un millionnaire qui, à la différence de Gatsby, n'a pas gagné sa fortune, mais en a hérité. Le jour où l'espoir de reconquérir sa bien-aimée s'évanouit, la fête prend fin et Gatsby meurt, abandonné de tous, sauf de son voisin, Nick Carraway, le cousin de Daisy, qui nous révèle cette histoire.
Gatsby le Magnifique est un des romans emblématiques du XIXe siècle.

Il me sourit avec une sorte de complicité - qui allait au-delà de la complicité. L'un de ces sourires singuliers que l'on ne rencontre que cinq ou six fois dans une vie, et qui vous rassurent à jamais.

Le Choix du Livre
Plusieurs raisons m'ont poussées à lire ce roman. Tout d'abord, je n'avais jamais rien lu de F. Scott Fitzgerald, en plus il fait parti des deux challenges auxquels je suis inscrite. Je voulais également le lire avant que ne sorte l'adaptation cinématographique de Baz Luhrmann avec Leonardo Di Caprio dont je suis fan et enfin, on va parle de ce livre en cours d'anglais. Bref, que de bonnes raisons de parfaire ma culture!

Mon Avis
S'il y a un livre dont on entend parler un peu partout, c'est bien Gatsby le Magnifique! Aussi, je me suis lancée dans la lecture avec l'appréhension de celle qui s'attend à être déçue d'avoir entendu tant d'éloges d'un roman. Et j'avoue que les premières pages me l'ont laissé penser parce que j'ai mis pas mal de temps à entrer dans l'histoire. J'ai trouvé que le roman était très long à se mettre en place, que les explications du début était parfois assez confuses et que l'arrivée de Gatsby tardive. J'ai même faillit décrocher. D'ailleurs, si Gatsby le Magnifique n'avait pas la réputation qu'on lui connait, je pense que je serais passé à autre chose sans me poser de question. Mais la curiosité l'a emporté et je ne regrette pas car une fois que l'histoire est lancée, elle est lancée et on ne s'arrête plus jusqu'à la fin!

L'histoire de Gatsby se passe en 1922, en pleine Prohibition donc. Nous faisons connaissance avec le narrateur, Nick Carraway, tout juste installé à New-York et qui découvre, en même temps que nous, une sorte de bulle où l'alcool coule à flot dans les soirées mondaines, où tout le monde connaît tout le monde, où chacun parle de chacun en essayant d'être placé plus haut socialement parlant mais où l'on fait comme si tout allait bien dans la joie et la bonne humeur. C'est ainsi que Nick entend parler de Gatsby, des soirées qu'il organise et du mystère qui l'entoure. Nick qui sera finalement invité à une de ces soirées. Nick qui, contrairement aux autres, s'intéressera de plus près à Gatsby sans se préoccuper de ses richesses et de sa réputation et qui finira par percer un peu cette carapace pour y découvrir un homme certes riche, mais surtout un homme seul. Et amoureux. Amoureux depuis de nombreuses années de Daisy, la cousine de Nick, mariée à un riche rentier. Elle a été amoureuse de Gatsby, mais il n'avait pas encore la fortune qu'on lui connaît. Alors elle a préféré s'assurer un avenir... C'est donc pour se rapprocher de Daisy que Gatsby se rapproche de Nick.

Mais les évènements vont prendre une tournure totalement inattendue que je garderai sous silence parce que c'est vraiment là que commence l'histoire et l'intérêt de Gatsby le Magnifique. Ce moment où on passe d'un sentiment d'obligation de poursuivre la lecture à un sentiment d'envie frénétique d'en savoir enfin les tenants et les aboutissants. Et c'est ce que j'ai fait... S'il ma fallut quasiment deux semaine pour lire les cinquante premières pages, il m'a fallut deux jour pour lire les deux-cents cinquante suivantes! On y découvre enfin Gatsby, ses rêves, ses illusions et ses désillusions. Après tout, que reste-t-il quand ce pour quoi l'on vit depuis des années se réalise enfin? Le plaisir est dans l'attente, pas dans la réalisation. Gatsby, qui n'a vécu que pour retrouver Daisy, qui s'est installé juste en face de chez elle, qui dépense des fortunes folles pour qu'elle le remarque... et soudain elle est là. Et après quoi? Pour le savoir, je ne peux que vous inviter à découvrir ce roman, ou attendre Mai 2013 et voir ce qu'en a fait le talentueux Baz Luhrmann!

C’est ainsi que nous avançons, barques luttant contre un courant qui nous rejette sans cesse vers le passé.

Conclusion
Un livre que je ne peux pas considérer comme un Coup de Coeur car j'ai vraiment mit trop de temps à entrer dans l'histoire, mais que j'ai finalement beaucoup aimé! J'ai aimé le personnage de Gatsby, ses mystères, ses incohérences, ses attentes. Le personnage de Nick aussi, sûrement le plus lucide de toute cette folle aventure. J'ai aimé me plonger dans cette Amérique d'entre-deux guerres. Les années folles. J'ai hâte de voir le film!

Ce livre a été lu dans le cadre du :



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...