Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

dimanche 21 avril 2013

China Girls

Auteures : Rain, Fang Yili, Seduce, Guo Yuan, Little Thunder, Ma Xin, Ji Di, Xi Ying, Coco, Liu Xing, Hu Rong, A Geng
Editions : Xiao Pan
Date de parution : 2010

Quatrième de Couverture
Douze jeunes artistes chinoises se racontent et parlent de leur vie de fille, de femme de Chine...

Le mot de l'éditeur
Pour la réalisation de cet album, carte blanche a été donnée à la jeune génération d'artistes chinoises de manhua. Douze projets ont abouti, fruits de douze expériences, de douze sensibilités, de douze styles très personnels. Si, parmi elles, certaines artistes sont déjà connues en Chine, voire en Occident, le talent est bien là pour toutes, au détour de chaque page.
Les sujets abordés sont multiples, de l'amour à la mort, en passant par la maladie, sans oublier des thèmes plus sensibles comme l'homosexualité ou l'avortement... Mais derrière la poésie et le dessin, la pudeur souvent exprimée dissimule à peine la profondeur des réflexions.
Voici le monde des "China Girls" d'aujourd'hui.


Mon Avis
Je ne suis pas du tout familière des albums de collectif d'auteurs, mais après l'expérience de Japon 1 an après - 8 regards sur le drame, j'avais envie de retenter l'expérience. Et je suis encore moins familière du manhua, l'équivalent du manga mais chinois. Du coup, quand j'ai vu China Girls à la médiathèque, j'ai fait d'une pierre deux coups. En plus, le fait que les douze histoires racontées soient des visions féminines a encore plus éveillé ma curiosité. Sûrement des relents de féminisme qui reviennent à l'assaut! Enfin, ce que j'ai aimé dans ce collectif c'est la variété qui s'est offerte à moi à tous les niveaux. Douze petites histoires, douze coups de crayons complètement différents, douze visions du monde singulière pour des histoires dont le seul point commun est d'avoir été créé par des femmes. De ce fait, certaines vont nous parler par leur scénario, d'autre pas leur graphisme, certaines pour les deux mais on a que l'embarras du choix et c'est un très bon moyen de se faire une idée de ce que peut être le manhua aujourd'hui, mais aussi la condition féminine en Chine.

Au début de chaque petite histoire, nous avons une biographie de l'auteure avec son parcours et sa situation actuelle. Et, lorsque c'est disponible, un lien vers ses travaux en ligne ou le nom de ses œuvres déjà parues. C'est d'ailleurs la première fois qu'elles sont publiées en Occident pour la plupart et c'est une bonne chose que ce genre d'initiative nous permettent de découvrir des artistes que nous n'aurions sans doute jamais connus sans cela. Après, à nous d'apprécier certaines histoires et d'autres moins selon nos affinités. Personnellement, j'accorde énormément d'importance aux images donc j'ai par exemple eu un peu de mal avec Fleur de Guo Yuan, et même Mon Prisonnier de Ma Xin. En revanche, j'ai vraiment été éblouie par Elle de Rain, Bonbons de Ji Di et Séparation de Xi Ying parce que les graphismes sont sublimes, vraiment tout ce que j'aime. Bien que ne correspondant pas du tout à ce qui m'attire graphiquement parlant, Naissance d'une artiste! de Coco m'a beaucoup fait rire, et enfin j'ai énormément aimé Chengdu Baby de Fang Yili à tous les niveaux!

Graine, A Geng

Conclusion
Qu'on soit exigeant côté graphisme ou côté scénario, chacun trouvera son bonheur dans China Girls qui traite vraiment de beaucoup de sujets : l'amour, la mort, la séparation, la folie, l'homosexualité, l'avortement... Il y aura forcément quelque chose qui titillera votre corde sensible!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...