Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

samedi 27 avril 2013

Pandora Hearts [2]

Titre original : パンドラハーツ [Pandora Hatsu]
Dessin : Jun Mochizuki
Scénario : Jun Mochizuki
Traduction : Fédoua Lamodière
Editions : Ki-oon
Date de publication japonaise : 2007
Date de publication française : 2010


Quatrième de Couverture
À sa sortie de l’Abysse, Oz est recueilli par la famille Rainsworth. Après avoir scellé les pouvoirs d’Alice, Sharon et  Xerxes proposent à leurs invités de travailler pour l’organisation Pandora. Leur première mission : mettre la main sur un contractant illégal qui fait des ravages dans la ville voisine.
Oz compte bien en profiter pour découvrir quel est le crime dont l’accusent les Baskerville, mais le jeune homme n’est pas au bout de ses surprises. En effet, le monde qui l’entoure semble avoir bien changé depuis qu’on l’a plongé dans les profondeurs de l’Abysse


Raven et Oz
Mon Avis
Oz et Alice ont donc rejoint les membres de Pandora et ils acceptent de partir pour leur première mission, en compagnie de Raven, afin de retrouver les souvenirs d'Alice et d'en savoir un peu plus sur les Baskerville et sur le crime dont Oz est accusé. Et, Ô joie! Les espérances que j'avais nourri dans le premier tome s'avèrent comblées! Cette première mission sera le théâtre de beaucoup de retournements de situations et de révélations qui place la série du côté des incontournables. Maintenant que certaines choses ont été découvertes, l'histoire prend tout un autre sens et on a qu'une envie : continuer ce manga! Le point fort, c'est vraiment que les éléments sont donnés petit à petit. On en apprend un peu plus sur chaque personnage, sur leur passé, sur leur identité. Et peu à peu, tous les liens se resserrent et convergent vers un seul et unique point : l'Abysse. Qu'est-il réellement? Quelle est cette conscience de l'Abysse? Quel est le lien exact avec Oz?

Si les personnages manquaient un peu de profondeur dans le premier tome, ils sont ici très bien exploités. Oz, qui passait pour un enfant de riche pourri-gâté au début, nous montre ici une facette de lui totalement surprenante. Il semble être un personnage réellement riche psychologiquement parlant, et qui cache en lui une grande force et une grande maturité. Alice aussi a un caractère bien particulier : un physique de petite fille, des réactions complètement impulsives et violentes, et des moments où elle semble seule et fragile. Elle est attachante. Mais celui qui m'a le plus conquise dans Pandora Hearts, c'est Raven! Un personnage comme je les aime : beau, brun, ténébreux et mystérieux (y a qu'à voir l'image au-dessus). Qui se la joue un peu nonchalant au début, mais qui est profondément gentil et qui cache un secret. Ce tome va nous révéler sa véritable identité, pour notre plus grand bonheur!

Je ne les ai pas tous évoqués mais chacun des personnages se démarque par une personnalité bien particulière, qui ne correspond pas forcément à ce à quoi on s'attendrait d'ailleurs. Chacun d'eux a une histoire, un passé et un comportement qui en découle, avec ses secrets. On commence à comprendre les réels enjeux pour chacun d'eux, même si tout ce qui tourne autour de l'Abysse reste bien mystérieux. Et malgré cet univers assez sombre, l'auteure n'hésite pas à ajouter quelques touches d'humour qui sont vraiment les bienvenues. Je pense notamment aux bonus "Changeons les dialogues", qui m'ont beaucoup fait rire. Mais aussi les petits personnages en SD dans certaines situations. Si les traits de Jun Mochizuki étaient un peu hésitants au début, on la sent déjà plus à l'aise avec ses personnages. Il manque juste, à mon goût, un peu plus de travail sur les fonds qui restent souvent assez dépouillés voir complètement vides.


Conclusion
Pandora Hearts fait donc son entrée dans les manga à ne pas manquer! Si le premier tome posait seulement les bases, le second ancre bien les personnages dans un scénario qui promet pas mal de rebondissements et de mystère. De nouvelles interrogations se posent mais le tout reste cohérent!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...