Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

mercredi 15 mai 2013

Prophecy [1]


Titre original : 予告犯 [Yokokuhan]
Dessin : Tetsuya Tsutsui
Scénario : Tetsuya Tsutsui
Traduction : David Le Quéré
Editions : Ki-oon
Date de parution japonaise : 2012
Date de parution française : 2012

Quatrième de Couverture
La section de lutte contre la cybercriminalité de Tokyo est sur les dents. Un individu coiffé d’un masque en papier journal poste sur Internet des vidéos menaçantes où il prédit les pires crimes : incendies, agressions, viols... Le problème ? Dès le lendemain, ses prophéties se réalisent à la une des journaux télévisés.

Qui est-il, comment procède-t-il, quelles sont ses motivations ? C’est le début d’une course contre la montre qui mène les inspecteurs jusqu’au siège vide d’un cybercafé de la banlieue de Tokyo. Mais tandis que l’enquête piétine, contre toute attente, le soutien populaire grandit autour du mystérieux personnage. Marginaux, employés tyrannisés par leur hiérarchie, internautes qui hantent les forums de discussion : ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver dans son combat.

"Voilà mes prédictions pour demain!"
Mon Avis
La couverture de ce manga m'a interpellée, et j'avais envie de lire quelque chose à des années lumières des histoires d'amour et autres romances. Et bien je peux vous affirmer que je n'ai pas été déçue! A peine Prophecy ouvert, je n'ai pas pu lâcher le manga avant d'avoir tourné la dernière page. Dès le début, nous sommes plongés dans le vif du sujet où nous faisons la connaissance d'un jeune homme qui poste anonymement des vidéos sur Youtube. Paré d'un papier journal sur la tête, se faisant ainsi appeler Paperboy, il annonce à chaque vidéo la punition qui va être infligée à quelqu'un. Très vite, la nouvelle section anti-cybercriminalité de Tokyo va s'emparer de l'affaire avec à sa tête la belle mais froide Erika Yoshino aidée de ses deux acolytes.

Si, au début, les actes de Paperboy n'atteignent que peu de gens, ses interventions vont prendre de plus en plus d'ampleur. N'hésitant pas à utiliser toutes les nouvelles ressources médiatiques maintenant à la portée de tous, il va se déclarer le défenseur des opprimés et va peu à peu gagner le cœur des gens créant ainsi le buzz. On a d'abord tendance à être du côté de la Police, ne comprenant pas les motivations de Paperboy même si Erika Yoshino est assez détestable. Et que, pour des gens de la génération internet comme nous, la diabolisation et l'acharnement dont est victime ce média depuis quelques années a tendance à être lourd. Mais peu à peu, on découvre qui se cache derrière Paperboy, et son histoire. Et on est un peu le cul entre deux chaises... Death Note nous avait déjà démontrer qu'un seul homme pensant avoir le droit de rendre justice devient vite incontrôlable, même si c'était beaucoup moins réaliste. Du coup on a envie de soutenir les actions de Paperboy, tout en sachant que ce n'est pas forcément la bonne solution. Mais plus ça va, moins ceux de la Police nous apparaissent sympathiques et on a du mal, vraiment, à être de leur côté... Sans cesse dans le balancement, la fin du tome nous laisse cependant littéralement sur le cul et c'est à ce moment-là que j'ai su que j'étais face à quelque chose de puissant!

Un thriller haletant servi par un graphisme simple mais efficace, ce premier tome de Prophecy nous plonge donc dans un univers très proche du nôtre. Dénonçant d'une part les inégalités sociales présentes au Japon (mais ça marche pour à peu près tous les pays du monde, la France y compris), et d'autres part les dérives que peuvent engendrer l'importance qu'a prit internet et plus particulièrement les réseaux sociaux aujourd'hui quand n'importe qui peut faire n'importe quoi en utilisant l'anonymat propre à ces médias. Pour autant, la solution est-elle de contrôler tout internet? Où se situe la limite entre le bien et le mal? Est-ce aux citoyens lambda de rendre la justice quand la Police n'en est pas capable? Beaucoup de questions sont posées, et trouveront sans doute leurs réponses dans la suite de ce manga que je ne peux que vous conseiller tant je l'ai aimé! Un coup de cœur!.

"Je commence à me demander ce qui le motive au juste..."

Conclusion
Si, dans les premières pages de Prophecy, j'ai eu peur que l'auteur dénonce (comme c'est la mode en ce moment) tout le mal que peut engendrer internet ou les jeux vidéos, j'ai été agréablement surprise de découvrir quelque chose de bien plus profond. qui, effectivement, aborde les dangers d'internet mais de façon totalement nuancée et mise en relation avec beaucoup d'autres problèmes de société. Un manga à lire d'urgence!!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...