Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

vendredi 5 juillet 2013

Gate 7 [1]

Titre original : ゲート セブン [Gēto Sebun]
Dessin : CLAMP
Scénario : CLAMP
Traduction : Yumena Miyanaga
Editions : Kazé Manga
Date de parution japonaise : 2011
Date de parution française : 2011


Quatrième de Couverture
Mais qui sont Hana, Sakura et Tachibana, les trois locataires de l'Ura-Shichiken?
Depuis que Chikahito, un jeune lycéen tokyoïte, a croisé leur route lors d'un voyage à Kyôto, plus rien ne se passe comme il l'avait prévu !
Magie, créatures surnaturelles et espaces parallèles… Sa vie jusqu'alors bien tranquille se transforme en une aventure fantastique, entre combats épiques et découverte du Kyôto secret !



Mon Avis
Gate 7 marque mes retrouvailles avec le studio CLAMP, ces quatre jeunes femmes qui sont sans hésitation mes mangakas préférées. J'avais déjà eu un aperçu du manga grâce au one-shot que j'avais eu à l'époque dans le magazine AnimeLand, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'acheter les volumes reliés. J'ai donc sauté sur l'occasion quand je suis tombé sur le premier tome à la Médiathèque et c'est donc avec un plaisir non dissimulé que je me suis lancée dans la lecture du petit dernier de CLAMP. Et la première chose que j'ai prit plaisir à retrouver, ce sont évidemment les graphismes que je trouve toujours aussi parfait. Déjà, la couverture donne envie, elle est colorée et non sans rappeler X ou encore RG Veda. Mais quand on ouvre le manga, c'est un festival de planches plus belles les unes que les autres. Des personnages qui évoquent forcément les autres œuvres de CLAMP (Hana me rappelle Yuzuriha de X, Chikahito fait étrangement penser à Watanuki de xxxHOLiC), mais restent quand même singuliers et facilement identifiables. 

Une fois passées les agréables retrouvailles graphiques, j'avoue que j'ai eu un peu plus de mal avec le scénario. Autant, d'habitude j'accroche dès les premières pages avec l'ambiance, les personnages et le scénario, autant là j'ai un peu de mal à me plonger réellement dans l'histoire. On suit l'arrivée de Chikahito, jeune homme passionné d'antiquités et d'arts anciens, à Kyôto. Mais au lieu des temples et des statues qu'il s'apprêtait à découvrir, il va faire la rencontre de trois drôles de personnages, Hana, Sakura et Tachibana, dotés d'étranges pouvoirs. Mais on ne sait pas très bien ce que sont ces pouvoirs. Personnellement, ça m'a un peu rappelé un des pays visité par Shaolan et ses amis dans Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE, celui où ils utilisent le Kudan (cf. volume 2). Ça n'a sans doute rien à voir mais j'essaye de chercher une certaine logique puisque pour l'instant, je suis un peu perdue. Un peu trop à mon goût en tout cas. Il y a trop de mystère autour de ces pouvoirs, et même trop de mystère autour des personnages. On ne sait pas ce que Chikahito a de si spécial, ni même ce qu'est vraiment Hana. On a une vague idée de l'enjeu à la fin du volume mais ça reste quand même très léger pour le moment...





Conclusion
Je suis donc un peu déçue de ce premier volume de Gate 7. J'en attendais peut-être trop de la part des CLAMP qui, jusqu'à présent, avaient toujours répondu à mes attentes. Mais je laisse quand même mon avis en suspens parce que j'ai espoir que les prochains volumes nous éclaire un peu mieux et que l'histoire va devenir réellement intéressante.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...