Les dernières chroniques

jeudi 5 septembre 2013

Demain

Auteur : Guillaume Musso
Édition Française : 2013
Éditeur : Xo Editions

Quatrième de Couverture
Emma vit à New-York. A 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans.
Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu'ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan.
Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais.
Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué...

Son pire ennemi, c'était elle-même. Elle ne pouvait se résoudre à vivre sans passion. Derrière son côté lisse et drôle, elle connaissait son impulsivité, son instabilité émotionnelle qui, lorsqu'elles prenaient le dessus, la plongeaient alternativement dans des périodes de profonde dépression et d'euphorie incontrôlable.
Elle se méfiait de sa terreur de l'abandon qui pouvait la faire basculer à tout moment et sombrer dans l'autodestruction.

Le Choix du Livre
Comme chaque été chez Mamie, j'en profite pour lire des livres que je n'aurais pas forcément acheté mais qui me tentent quand même. Question de curiosité.  Et j'ai été agréablement surprise par ce roman de Guillaume Musso. Peut-être parce que le dernier que j'avais lu de lui, 7 ans après...,  m'avait laissée sur ma faim?

Mon Avis
Quand j'ai commencé à me plonger dans ce roman, je ne savais pas vraiment de quoi il en retournait. Je n'avais même pas prit la peine de lire la quatrième de couverture ou un petit résumé. Le suspens était total! Et j'avoue que je ne m'attendais pas, après les quelques premières pages, à la tournure que prendrait l'histoire. Elle prend place en Amérique où deux personnages, Matthew et Emma, ne se connaissent pas encore. Mais chacun d'eux souffre à sa manière. Matthew car il a perdu la femme qu'il aimait dans un accident. Emma parce qu'elle est fragile et s'attache toujours aux mauvaises personnes. Un heureux hasard va les faire se rencontrer, mais pas tout à fait. Ils peuvent communiquer par email mais semblent incapable de se rencontrer alors que les deux se trouvent au même endroit au même moment... avec un an d'écart jour pour jour!

Voilà déjà un mystère qu'il faudra résoudre. Mais ce ne sera pas le seul. Emma va être mêlée malgré elle dans la vie de Matthew. La vie de Matthew un an auparavant donc. Quand sa femme était encore vivante. Et si Emma pouvait la sauver? C'est ce qui vient tout de suite à l'esprit du trop jeune veuf. Mais dans l'esprit d'Emma c'est plus confus, elle qui s'est déjà entiché du professeur. Peut-elle laisser mourir une femme dans son propre intérêt? Peut-elle ne serait-ce que changer les évènements qui se sont déjà produits à l'époque de Matthew? A partir de là, le roman va encore prendre une autre tournure très étonnante. Un peu tiré par les cheveux par moments mais loin d'être désagréable à lire, au contraire. On se sent pris dans cette spirale infernale et on a qu'une hâte, connaître enfin la vérité de toute cette histoire.

C'est un livre dont il est difficile de parler sans en dire trop. Mais j'ai vraiment été emballée par le dernier Musso en date qui nous offre une très belle histoire, prenante et pleine de rebondissements auxquels on ne s'attend pas, servie par deux personnages que j'ai beaucoup apprécié. Surtout Emma qui m'a parut vraiment humaine. Loin d'être parfaite, un peu déstabilisée et égoïste mais forte et courageuse. Et puis l'écriture de Guillaume Musso est toujours agréable, très fluide et accessible à tous. En vérité, la seule raison qui fait que je ne l'ai pas classé dans les coups de coeur, c'est que j'aurai aimé que l'aspect "faille temporel" soit un peu plus travaillé et un peu plus explicité peut-être. Mais ça, ça doit être mes attentes de fan de Doctor Who : on ne rigole pas avec le temps!


Il prenait désormais l’existence pour ce qu’elle était : quelque chose d’éminemment précaire et instable, un processus en perpétuelle évolution. Rien n’était immuable, surtout pas le bonheur. Fragile comme le verre, il ne devait pas être considéré comme un acquis, lui qui pouvait ne durer qu’un instant.

Conclusion
Un livre à ne vraiment pas manquer même si ma chronique est loin de lui rendre justice étant donné que j'ai essayé d'en dire le moins possible afin de ne pas gâcher le suspens de ceux qui ne l'auraient pas encore lu! Mais j'ai vraiment passé un excellent moment en compagnie de ce livre qui se lit très très vite!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...