Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

samedi 18 janvier 2014

Bilbo le Hobbit - J.R.R. Tolkien

Voilà un moment que Bilbo le Hobbit traînait dans ma bibliothèque, attendant sagement que je trouve le temps de le lire. Le temps oui, parce que ce n'est pas l'envie qui me manquait! Il aura fallut attendre que je vois les deux premiers volets au cinéma pour enfin avoir cette occasion tant attendue de me lancer dans mon premier Tolkien. Parce que oui, je vous l'avoue, j'ai beau avoir vu et revu les adaptations de Peter Jackson, je n'ai encore jamais pris la peine d'ouvre un bouquin de Tolkien. Il faut dire que ma grand-mère possède l'intégrale du Seigneur des Anneaux dans un livre si gros que j'ai toujours eu l'impression qu'une vie entière ne m'aurait pas suffit à en venir à bout! Mais je compte très bientôt corriger cela, et j'ai décidé de commencer par Bilbo le Hobbit, petit livre de 300 pages très accessible puisque destiné en priorité aux enfants!

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible. L'aventure tombe sur lui un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l'entraînent dans une chasse au trésor périlleuse à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug. Il traversera les Monts Brumeux et la forêt elfique de Mirkwood, sera capturé par de puissants trolls et traîné par des orcs dans les entrailles de la terre ; il sera contraint à un concours d'énigmes par le sinistre Gollum, englué dans la toile d'une araignée géante, et participera à une bataille légendaire. Bilbo échappera cependant à tous les dangers et reviendra chez lui, seul et incompris, mais riche et plus sage, en possession d'un mystérieux anneau...

Du fait d'avoir vu les films il y a à peine quelques semaines, je n'ai évidemment pas pu m'empêcher de comparer sans cesse ce que j'avais vu à ce que je lisais. Mais comme ma chronique porte uniquement sur le livre, je vais essayer de ne pas trop faire d'allusions au film et de prendre Bilbo le Hobbit pour ce qu'il est : un livre où un hobbit, un magicien et treize nains vivent des aventures merveilleuses, parfois drôles, parfois tristes, souvent touchantes et surtout remplies de danger! Et j'ai vraiment adoré partager ces aventures qui, il faut bien l'avouer, sont moins mouvementées que dans l'adaptation cinématographique. Mais malgré tout, on ne s'ennuie pas même si, au début, mon horizon d'attente était un peu trop basé sur le film (oui, je sais j'avais dit pas de comparaison, mais...). En fait, le début pose vraiment les bases de ce qui sera l'univers du Seigneur des Anneaux par la suite alors, oui, c'est peut-être un peu long à démarrer. Mais quand on connaît l'étendue de l'univers tolkinien, on comprend bien qu'il ne pouvait pas expédier son entrée en trois pages. Et plus on avance dans la lecture, plus on est happés dans cet univers magique et féerique où rôde le danger.

Nous sommes des gens simples et tranquilles, et nous n'avons que faire d'aventures. Ce ne sont que de vilaines choses, des sources d'ennuis et de désagréments ! Elles vous mettent en retard pour le dîner ! Je ne vois vraiment pas le plaisir que l'on peut y trouver.

J'ai  vraiment aimé découvrir les origines ou même de toutes petites choses sur des personnages que je connaissais déjà via Le Seigneur des Anneaux comme par exemple le fameux Balïn, cousin dont parle Gimli dans la  fameuse trilogie. Mais j'ai aussi et surtout adoré découvrir les personnages que sont Thorïn Oakenshield, Kili et Fili, qui sont les trois nains que j'ai le plus apprécié, sans oublier Beorn le change peau! Et je ne pourrais pas évoquer une oeuvre de Tolkien sans parler de Gollum! On découvre ici sa rencontre avec Bilbo et c'est vraiment un passage que j'ai adoré dans le roman, peut-être un de mes préférés. Peut-être parce que, finalement, c'est de cette rencontre que vont découler les futures péripéties de Frodon et de la Communauté de l'Anneau? Quoi qu'il en soit, qu'il s'agisse de l'univers ou des personnages, ce Bilbo le Hobbit est vraiment très riche et très bien pensé du début à la fin. On suit vraiment avec beaucoup d'intérêt cette petite compagnie de personnages hauts en couleur et la tension ne cesse de monter jusqu'au moment que l'on attend le plus : la rencontre avec Smaug! Mais je ne vous en dit pas plus et je vous laisse le soin, si ce n'est pas déjà fait, d'aller vous plonger vous aussi dans un voyage inattendu aux côtés de Bilbo, Gandalf et Cie...

Cette chose, toutes choses dévore:
Oiseaux, bêtes, arbres, flore;
Elle mort l'acier, ronge le fer;
Réduit la pierre en poussière;
Elle tue les rois, sème la ruine,
Abat montagnes et collines.


Je pense qu'être entrée dans l'univers tolkinien en commençant par Bilbo le Hobbit était vraiment la meilleure des choses à faire. En effet, roman à la base pour enfant, il se lit très bien et plutôt vite mais c'est aussi et surtout un roman qui cache énormément de richesses et ce n'est sans doute qu'en devenant adulte que l'on peut comprendre toute l'étendue du génie de Tolkien qui a créé, à lui tout seule, l'équivalent d'un cycle littéraire avec un nouveau monde, de nouveaux peuples, de nouvelles langues. Bref, un univers entier, complètement magique et féerique et qui commence ici, dans un trou de hobbit...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...