Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

dimanche 10 mai 2015

Le Paradis des chiens [1] - Sayuri Tatsuyama

Titre original : ある日 犬の国から手紙が来て
[Aru Hi Inu no Kuni Kara Tegami ga Kite]
Dessin : Sayuri Tatsuyama
Scénario : Yukoh Matsui et Maruko Tanaka
Traduction : Karine Rupp-Stanko
Editions : Panini Manga
Date de parution japonaise : 2012
Date de parution française : 2014


Quatrième de Couverture
Quelque part en ce monde existe un pays où tout chien peut se rendre. Les vivants peuvent y jouer à loisir et les morts y couler des jours heureux.

Découvrez l'histoire de ces animaux hors du commun.

Que ceux d'entre vous qui ont perdu un chien ne soient pas tristes. Où qu'il soit, il prie pour votre bonheur. Et qui sait, peut-être vous enverra-t-il une lettre?
Un manga tout en douceur, illustrant les liens si forts qui unissent les chiens et leurs maîtres. 


Encore une fois, c'est grâce à Masse Critique organisé par Babelio, et aux éditions Glénat, que j'ai l'occasion de me replonger dans un manga! A vrai dire, je ne pensais pas réellement apprécier ce manga pour deux raisons : tout d'abord, je ne suis pas très "chien" (je préfère les chats), et puis ça avait quand même l'air assez niais. Mais une fois la lecture commencée, je me suis laissée prendre par les petites histoires d'amitiés entre des chiens et leur maître. Ce sont des histoires très courtes mais attachantes car on découvre malgré tout comment le chien a été adopté, comment les liens se sont tissés et, évidemment, comment le chien meurt à la fin... 

Dis comme ça, ça peut paraître assez cru et ça l'est. Les histoires sont tristes et émouvantes, même pour quelqu'un comme moi qui n'aime pas particulièrement les chiens. Et oui, on a quasiment tous eu un animal de compagnie à qui il a fallu dire au revoir un jour. Un chien ou un chat, un hamster ou même un poisson rouge... la séparation est toujours douloureuse. On peut donc tous très bien ressentir l'émotion qui se dégage de ce manga destiné - je le rappelle - aux enfants, mais pas que.

Marie et sa petite Lily, héroïnes de la première histoire
Le premier tome de cette série nous fait partager le destin de six chiens et de leur maître qui ne sont, à priori, pas liées. Pourtant, certaines histoires se croisent quand même et on retrouve des personnages de l'une à l'autre donnant ainsi l'impression que tout se passe dans la même ville ou, en tout cas, pas très loin. Cela permet aussi de se dire que tous les chiens qui partent pour le paradis des chiens vont s'y retrouver et, peut-être, devenir amis. Qui sait?

Après, tout ce qui tourne autour du paradis en lui-même m'a, personnellement, moins touchée car voir des chiens en tenue d'infirmière ou en train de jouer au foot m'a paru un peu bizarre. Tout comme les lettres écrites par les chiens eux-mêmes que reçoivent les maîtres. Mais faire lire ce manga a un enfant qui a perdu un animal me semble un bon moyen de le consoler un peu de cette tragédie et c'est une façon mignonne et ludique d'appréhender ce genre d'événement.


En conclusion, s'il ne s'agit pas d'un coup de cœur, c'est un manga que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et d'émotions. Mignon, doux, triste mais résolument optimiste, il plaira sans doute à tous les amoureux des chiens, des animaux en général et parlera à ceux qui ont déjà vécu la perte d'un animal de compagnie. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...