Les dernières chroniques

jeudi 24 mars 2016

[#leFilmDeLaSemaine] 11 - The Revenant


S'il y a un film que j'attendais, c'était bien The Revenant! D'autant que je suis allée le voir après l'Oscar enfin obtenu par DiCaprio : un de mes acteurs préférés depuis bien longtemps! Du coup, j'étais persuadée que j'allais adoré, que j'allais passer 2h30 dans cette salle en me disant que je n'y étais que depuis 10 minutes, que j'allais savourer chaque instant de ce film dont la bande-annonce présageait un chef-d'oeuvre... Et je me dis que je devrais arrêter d'aller au cinéma avec des a priori, qu'ils soient bons ou mauvais, car le résultat est rarement celui escompté. Encore une fois, je me place un peu à contre-courant de la majorité des avis vraiment très positifs que j'ai lu sur le film mais, je l'avoue, je me suis ennuyée. Pour dire ça simplement, j'ai trouvé les paysages magnifiques mais ils ne collaient pas à l'ambiance de vengeance qui règne du début à la fin de The Revenant.


Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

Côté image, rien à dire donc : c'est beau du début à la fin. On découvre une Amérique encore sauvage, immense. Les couleurs sont splendide et magnifiées par la volonté du metteur en scène de ne tourner qu'en lumière naturelle. La photographie est parfaite, les plans sont travaillés à souhait : nous sommes face à un film irréprochable techniquement parlant. Malheureusement, la technique ne fait pas tout. En regardant The Revenant, j'ai eu l'impression d'être face à une copie d'élève qui a tellement bien suivi les consignes qu'il en a oublié sa propre personnalité, ses propres émotions. Du coup, ce qui est parvenu jusqu'à moi reste froid (sans mauvais jeu de mots avec l'ambiance du film évidemment), lointain. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir un des meilleurs acteurs de notre époque! Leonardo DiCaprio incarne à merveille Hugh Glass, il souffre en même temps que son personnage et son oscar, il l'a pas volé! Mais peut-être que trop de souffrance tue la souffrance...


Parce que oui, notre héros souffre du début à la fin. Et le scénario a beau être inspiré de la véritable histoire de Hugh Glass, on a parfois du mal à croire qu'il survit à tout ce qui lui arrive. Survivre à une attaque d'ours, à un froid glacial, à une "petite balade" dans une rivière déchaînée, à une chute de je ne sais combien de mètres, j'en passe et des meilleures... C'est beaucoup pour un seul et même homme, si bien qu'à chaque fois qu'il lui arrive un nouveau pépin, on a tendance à se dire "encore!", mais on sait qu'il va survivre de toute façon. La question est de savoir comment, et je pense qu'il n'y a pas vraiment de réponse si ce n'est l'amour qu'il a pour sa femme et son fils, et son désir de vengeance. Autrement dit, assez bateau pour le scénario d'un film de cette envergure. Cependant, j'ai apprécié revoir Dohmnall Gleeson, dont je parlais déjà dans ma critique de Brooklyn, et que j'apprécie de plus en plus. Quant à Tom Hardy, il campe un méchant qu'on aime détester et on a hâte de savoir comment ce face à face entre lui et Leo va s'achever. Je crois que c'est ce qui m'a vraiment motivé tout au long du film...


Au final, The Revenant s'en sort avec la moyenne plus. Je n'ai pas détesté le film, je ne l'ai pas adoré et je pense que la prestation de DiCaprio et de Gleeson joue vraiment en sa faveur. Cependant, c'est un film qu'énormément de gens ont apprécié donc, une fois encore, c'est peut-être juste moi qui ai un souci ou qui n'ai pas vu le film au bon moment. Pour autant, je ne pense pas que je prendrai le temps de le revoir mais il restera le film grâce auquel Leonardo DiCaprio a enfin eu l'Oscar qu'il aurait du avoir depuis belle lurette!


The Revenant

Film vu dans le cadre du challenge
(vu le 15/03/2016)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...