Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

jeudi 31 mars 2016

[#leFilmDeLaSemaine] 12 - Divergente 3 : Au-delà du mur


Divergente 3 (partie 1), c'est le film que je suis typiquement allée voir par principe. Parce que j'ai lu les bouquins et vu les deux premiers volets. Mais quand j'ai appris qu'ils avaient encore décidé de coupé le dernier tome en deux films, j'étais légèrement agacée. Puis j'ai lu énormément de mauvaises critiques, j'ai entendu dire pas mal de choses comme par exemple que la fin n'étais pas une fin. J'imaginais donc une catastrophe internationale. Le truc où j'allais vraiment m'ennuyer sur mon fauteuil et qui allait finir en plein milieu de rien, en queue de poisson... Autrement dit, contrairement aux films que je suis allée voir avant, j'y suis allée avec des a priori négatifs. Et du coup, j'ai été vraiment agréablement surprise! Bien plus qu'avec la première partie de la fin de Hunger Games!


Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu'ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu'ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d'éclater...

Dans cet article, je vais éviter les comparaisons avec le roman tout simplement parce que je l'ai lu il y a longtemps et que j'en ai oublié une grande partie... Ce qui n'est peut-être pas plus mal car, le cas échéant, j'aurais peut-être déploré cette adaptation. J'avais peur que, comme dans l'autre tri-quadrilogie, le fait de séparer le dernier tome en deux fasse de cette première partie quelque chose de mou, sans action, juste histoire de poser les bases. Fort heureusement, ça n'a pas été le cas. Je ne me suis pas du tout ennuyée pendant les 2h que dure le film! On sort enfin de Chicago, on sort du système de faction, on voit d'autres décors et ça ne fait pas de mal. Mais on voit aussi que malgré la chute de Jeanine, ceux qui prétendent lui succéder ne valent pas forcément mieux. Que chacun a son petit projet, que chacun a voulu abattre un tyran pour en devenir potentiellement un à son tour. Pour Tris, Quatre et leurs compagnons, il est difficile de savoir à qui se fier. Ils ne peuvent avoir confiance en personne, pas même en eux-mêmes et j'ai apprécié le fait de les voir s'éloigner, se rapprocher, faire des erreurs mais, au final, garder leurs idéaux intacts.


Ce que j'aime dans ces personnages, c'est leurs imperfections. C'est la raison pour laquelle j'ai adoré détester Peter, et j'ai adoré retrouver la complicité entre Tris et Caleb. J'ai aussi trouvé bien le fait que malgré leur amour, Tris et Quatre ne soient pas toujours d'accord. Ils ont chacun leurs idées, et ils vont jusqu'au bout quitte à se tromper où à décevoir l'autre. Ça change un peu de ces histoires où chacun se fond et se perd complètement dans l'autre jusqu'à en oublier ses propres valeurs. Le film nous offre donc un panel de personnages qui ne cessent d'évoluer (enfin, pas tous) et il dose plutôt bien les scènes d'action et celles qui font avancer l'intrigue. Pour le coup, j'ai remarqué la musique - ce qui est rare - et je l'ai trouvé très à propos, bien rythmée et présente quand il le fallait. J'ai peut-être eu un peu plus de mal avec tous ces décors high-tech qui, parfois, laissait voir qu'il s'agissait de fonds verts. Mais c'était quand même minime et je ne regrette finalement pas d'avoir pris mon courage à deux mains pour aller voir ce films.



Sans être un coup de cœur, cette première partie d'Allegiant a donc été une vraie bonne surprise. J'aime toujours autant Shailene Woodley que je trouve déjà très belle, mais aussi très talentueuse et j'ai hâte de la voir dans un autre rôle, du moins un rôle plus adulte. J'apprécie aussi Ansel Elgort, et évidemment le beau Theo James. Je ne sais pas si, en relisant le livre, j'aurais la même opinion mais en attendant, malgré tout le mal que j'ai lu de ce film, moi je l'ai bien apprécié et je ne regrette pas mal place de ciné!


Film vu dans le cadre du challenge
(vu le 29/03/2016)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...