Les dernières chroniques

lundi 7 mars 2016

[Série TV] Marvel's Jessica Jones - Saison 1


Parmi mes nombreux intérêts, il y en a un que je n'ai jamais pris le temps de développer ici et qui, pourtant, fait partie intégrante de mon quotidien (et qui est sans doute la raison pour laquelle je ne lis pas autant que je le voudrais...) : les séries TV. J'en regarde régulièrement et pourtant, il ne m'était jamais venu à l'esprit de partager cela avec vous. Mais j'ai décidé de rectifier cette erreur en commençant par une série dont j'ai terminé le visionnage hier soir : Marvel's Jessica Jones. C'est un choix assez étonnant de commencer par une série Marvel car, à vrai dire, je suis plutôt les séries concurrentes de DC Comics (Arrow, The Flash et Legends of Tomorrow...). Un jour, je prendrai le temps de décortiquer tout ça mais en attendant, petit retour sur cette première saison de Marvel's Jessica Jones, héroïne que je ne connaissais absolument pas avant de découvrir la série!


La super-héroïne Jessica Jones s'est reconvertie en détective privé. Hantée par un événement traumatisant de son passé, elle se cache à New York et se contente de sordides affaires adultère. Une nouvelle enquête va faire resurgir de vieux démons...

Si j'ai commencé à suivre cette série, c'est pour deux raisons. La première c'est parce que le méchant - Kilgrave - est interprété par David Tennant, acteur que j'avais adoré dans Doctor Who et que j'étais curieuse de découvrir dans un autre rôle aux antipodes de ce à quoi j'étais habituée. La seconde, c'est pour l'héroïne, elle aussi interprétée par une actrice que j'ai découvert dans une série que j'adore : Gilmore Girls. A part ça, je ne savais rien de Marvel's Jessica Jones, si ce n'est qu'il s'agit d'une série de super héros. Aussi, j'ai été très surprise de découvrir tout, sauf des personnages en costume moulant. La première image que j'ai eu de Jessica Jones n'a pas été convaincante : il s'agissait seulement d'une jeune femme détective privée qui passe son temps libre à boire. Puis ça devient intrigant, on se demande où sont les costumes et, surtout, où sont les super-pouvoirs?

Super Trish Walker!
Les premiers, c'est simple, il n'y en a pas. Quant aux autres, ils sont bien présents mais ce n'est pas ce que la série met le plus en avant. Bien sûr, Jessica est dotée d'un pouvoir : elle est super-forte. Mais elle s'aide de cette force pour exercer son métier, ni plus ni moins. Et ce n'est que peu à peu que la série distille les éléments qui mèneront au dénouement final. On en apprend plus sur le passé de l'héroïne, sur ses rares proches et sur celui dont elle veut se venger, Kilgrave, dont le pouvoir est de contrôler les esprits. Si Krysten Ritter campe une héroïne atypique et badass, que dire de David Tennant qui nous offre ici une autre facette de son talent d'acteur? Kilgrave, au-delà d'un simple super-méchant, est un personnage complexe, torturé et tortueux dont la psychologie est parfaitement travaillée. Le duo Jessica/Kilgrave est tout simplement parfait, si bien que les autres personnages sont un peu anecdotiques bien qu'il y en a certains que j'apprécie beaucoup, notamment le voisin Malcolm et Trish Walker qui amène un peu de fraîcheur au casting. J'ai aussi apprécié découvrir Carrie-Ann Moss - qu'on connaît surtout pour son rôle de Trinity dans Matrix - dans la peau d'une brillante avocate lesbienne.


La saison 1 de Marvel's Jessica Jones est finalement assez déroutante car très loin de toutes les séries de super-héros très à la mode en ce moment. Ce qui se joue devant nous est plus un combat psychologique entre deux personnages qu'une tentative de sauver l'humanité et les pouvoirs psychiques de Kilgrave sont l'occasion d'aborder des thèmes graves de façon plutôt subtils, notamment celui du viol. Si, au début, je n'étais pas vraiment convaincue par cette série, c'est finalement avec un certain enthousiasme que nous en sommes venus à bout et j'ai maintenant hâte de voir la saison 2 qui est prévue mais pas avant 2017 malheureusement. En attendant, on va continuer dans les Marvel avec Daredevil étant donné que chez DC, ils aiment bien faire des pauses dans leurs séries!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...