Les dernières chroniques

mercredi 13 avril 2016

Final Fantasy Type-0 : Le Guerrier à l'épée de Glace [3] - Takatoshi Shiozawa

Titre original : ファイナルファンタジー零式
[Final Fantasy - Reishiki - Type-0 Gaiden - Hitsurugi no Shinigami vo]
Dessin : Takatoshi Shiozawa
Scénario : Takatoshi Shiozawa
Traduction : Tony Sanchez
Editions : KI-OON
Date de parution japonaise : 2013
Date de parution française : 2015

Quatrième de Couverture
Kurasame et Glenn redoutaient de venir en aide au royaume de Concordia, qu'ils considéraient comme responsable de tous leurs maux. Sauf que les habitants sont loin d'être les monstres que les deux aspirants avaient imaginés... Et quand enfin l'ennemi se manifeste, c'est sous les traits de guerriers de Rubrum!
Il faut se rendre à l'évidence : Akademeia n'est pas à l'abri d'une trahison. Une idée que Kurasame a du mal à accepter, d'autant que depuis sa rencontre avec Aoi, c'est plutôt l'amour qui est au centre de ses préoccupations ! Qu'il le veuille ou non, des complots se trament dans l'ombre... Mais quand chacun est suspect, à qui faire confiance ?


Ce troisième tome de la série Final Fantasy Type-0 change encore une fois de style. Si le premier volume commençait sur les chapeaux de roue avec un rythme très soutenu et des événements chocs, le deuxième quant à lui était plus transitif. Du coup, je l'avais apprécié mais je trouvais la qualité en peu en deçà de son prédécesseur. Alors qu'en est-il de ce troisième tome? Et bien il commence directement avec la romance entre Kurasame et Aoi qui s'étend un peu mais qui nous permet de découvrir le jeune homme sous un nouveau jour : celui d'un adolescent normal! Il faut dire que les changements qui se sont opérés dans son caractère et son comportement ont eu lieu après la terrible tragédie. On peut donc dire qu'avant, il n'agissait pas comme un garçon de son âge, et après peut-être encore moins. Autrement dit, Aoi est l'occasion pour lui de connaître les joies du premier amour et tout ce que ça entraîne...


Mais la réalité reprend vite le dessus et Kurasame se rend compte qu'il ne peut pas se permettre d'être aussi insouciant et aussi présent pour Aoi qu'il le voudrait. S'il a changé, il garde cependant en tête son but ; il veut se battre. Mais se battre pour quoi? C'est sans doute là la plus grande évolution du personnage qui, au début, ne désirait que la vengeance et veut maintenant protéger ceux qu'il aime de la mort et donc de l'oubli car je rappelle que dans ce royaume, lorsqu'une personne meurt elle est oubliée. Ce tome tourne donc autour de l'histoire d'amour entre Kurasame et Aoi, mais aussi de la trahison. Dans le tome précédent, on avait découvert que les habitants de Concordia n'étaient pas tous des monstres et que les ennemis pouvaient également venir de Rubrum. Rien ne protège Akademeia d'une trahison et c'est ce que Kurasame et son commandant vont apprendre à leur dépend.



Ce troisième tome de Final Fantasy Type-0 n'a pas été un coup de cœur pour la simple et bonne raison qu'encore une fois, une partie n'est que transitive. Du coup, c'est intéressant mais le rythme du début est assez lent et contraste totalement avec celui de la fin qui, justement, nous laisse sur notre faim. Quand on ferme le manga, on a qu'une envie : se jeter sur le quatrième! Ce qui est très positif mais il manque une certaine unité à l'histoire. Vous l'aurez compris, j'en attends donc énormément du prochain volume...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...