Les dernières chroniques

jeudi 12 mai 2016

[#leFilmDeLaSemaine] 15 - Captain America : Civil War


J'ai beau essayer de me diversifier, j'en reviens toujours aux super-héros! Après ma déception face à Batman V. Superman, j'attendais Civil War avec impatience. Je suis littéralement amoureuse de Tony Stark, je ne pouvais donc pas rater son retour sur grand écran. Aussi, dès l'annonce du film, c'était clair que j'étais Team IronMan! Pourtant... pourtant... Bucky Barnes, alias le Soldat de l'Hiver, est arrivé. Si beau, si mystérieux... Mon petit cœur a fondu face à ce personnage dans Captain America : Le Soldat de l'Hiver. Du coup, impossible de rejoindre une Team, mais je reviendrai sur la raison tout à l'heure. En tout cas, une chose est sûre : j'ai adoré ce film! J'ai passé un excellent moment, j'en ai pris plein les mirettes et je suis ressortie de la salle avec une seule envie : la suite, right now!

[risque de spoilers]


Comment ne pas tomber sous le charme?
Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l'humanité. À la suite d'une de leurs interventions qui a causé d'importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision. 
Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l'équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s'engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d'autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement...

Captain America : Civil War se déroule directement après Captain America : Le Soldat de l'Hiver. On y retrouve donc Steve Rogers accompagné des Avengers qui tente, tant bien que mal, de faire régner l'ordre. Mais il mène un combat plus personnel : il est toujours à la recherche de son ami d'enfance, (le beau) Bucky Barnes (quoi, j'en fait trop?), qui a été manipulé par les russes et qui a disparu après le combat du film précédent. Sauf que lors d'une intervention de routine, le combat entre les Avengers et les méchants se terminent mal : un bâtiment est détruit causant la mort d'une grande partie de ses occupants. La question qui se pose alors est la suivante : doit-on laisser ces super-héros agir à leur propre guise? S'ils empêchent effectivement de grandes catastrophes, ils sont aussi la cause de beaucoup de morts... Les nations se réunissent alors dans le but de prendre des accords afin d'encadrer les actions  de ces surhommes. Et c'est là que les choses deviennent intéressantes puisque d'un côté, le légendaire bad boy, Tony Stark, est prêt à signer ce traité, alors que le héros national préfère agir tel un hors-la-loi mais en adéquation avec sa conscience.

Mais derrière le refus de Captain America de signer cet accord se cache évidemment une autre raison. Les autorités qui sont à la recherche du Soldat de l'Hiver ne le laisseront pas quand bien même il n'agissait pas selon sa propre volonté et Steve n'a qu'une idée en tête : sauver son ami. Cette séparation entre les deux héros principaux des Avengers crée évidemment une dichotomie au sein même de l'organisation puisque certains se rangeront du côté de Tony Stark et d'autres du côté de Steve Rogers. Ce que j'ai apprécié dans ce film, c'est d'une part que les héros évoluent à contre-emploi (surtout Tony Stark qui gagne en profondeur) mais aussi que le choix des équipes ne se fait pas que par affinité. C'est aussi l'occasion de revoir certains héros tels que Ant-Man que j'avais adoré ou encore Hawkeye, mais aussi découvrir un nouveau personnage, Black Panther, ou encore le nouveau nouveau tout sorti du berceau Spidey! Bref, le film fait un peu étalage de super-héros mais c'est beaucoup mieux amené et travaillé que dans Batman V. Superman.


Du coup, côté scénario rien à redire. Côté visuel, Marvel est toujours au top et les scènes d'action en mettent vraiment plein la vue. Ça part dans tous les sens, c'est violent, c'est émouvant (car oui, voir Hawkeye et Black Widow se battre, c'est triste), c'est aussi drôle grâce à l'intervention de super-héros à l'humour désopilant (Ant-Man, mais aussi Spiderman qui est naïvement comique) et ça pose évidemment pas mal de questions qu'on retrouvait dans l'homologue DC Comics de ce film mais que j'ai trouvé ici beaucoup mieux gérées et suggérées. Et surtout, le film est grave mais ne perd en rien sa touche d'humour et de légèreté et je pense que c'est ce que j'apprécie le plus chez Marvel, en tout cas concernant leurs films (je précisé une fois de plus que côté séries, je suis plutôt Team DC).

Naaaoooon , ne vous battez pas :(
Du coup, est-ce bien la peine de préciser que Captain America : Civil War a été un coup de cœur? Pourtant, c'était pas gagné car je n'avais pas aimé le premier film et je ne suis pas fan du personnage en lui-même. Mais force est de constater qu'une fois de plus, Marvel a su relever le défi de faire un film qui séduira autant les inconditionnels des comics (dont je ne fais pas partie) que les novices qui découvrent ces super-héros à travers les films. Avec une vraie mention spéciale à Robert Downey Jr. dont le personnage ne cesse d'évoluer et qui reste toujours à la hauteur du caractère changeant de Tony Stark. 


Film vu dans le cadre du challenge
(vu le 06/05/2016)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...