Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

jeudi 30 juin 2016

Cœur Guimauve - Cathy Cassidy

Auteur : Cathy Cassidy
Traductrice : Anne Guitton
Titre original : The Chocolate Box Girls - Marshmallow Skye
Édition américaine : Puffin Books en 2011
Édition française : Nathan en 2012

Quatrième de couverture

Je m'appelle: Skye Tanberry
Mon âge: 12 ans
Je suis: sentimentale et passionnée
Mon style: chapeaux et robes vintage
J'aime: les histoires romantiques, l'astrologie
Je rêve: d'être aussi populaire que ma soeur jumelle

Mon problème: je ne suis pas faite pour les garçons d'aujourd'hui...

Premières phrases
Je ne crois pas aux fantômes.
Je crois aux parquets qui craquent, aux courants d’air et aux hurlements du vent dans la charpente, parce que ça fait partie du jeu quand on vit dans une grande maison aussi vieille que Tanglewood.
J’ai toujours vécu ici. Papa et maman ont emménagé quand ma grande sœur, Honey, était encore bébé. Papy est mort très jeune, et quand Mamie Kate s’est remariée avec un Français nommé Jules, ils sont allés s’installer en France. Mamie Kate n’avait pas très envie de vendre Tanglewood, alors elle nous l’a donnée. Pour moi, cette immense bâtisse à deux pas de la plage est un vrai petit coin de paradis.
Il y a des gens qui la trouvent flippante, et je peux comprendre. On dirait un peu une maison hantée, avec ses murs en pierre jaune pâle couverts de lierre et ses grandes fenêtres arrondies à carreaux plombés. Le genre de fenêtres derrière lesquelles on s’attend à apercevoir un visage triste et pâle surgi du passé. Comme dans les livres, quand l’horloge sonne les douze coups de minuit et qu’on entre dans un monde de mystères, d’intrigues et de dames en robe froufroutante qui vous traversent comme si vous n’étiez même pas là.

Mon avis
Récemment, j'ai lu les tomes 3 et 4 de la série Les Filles au Chocolat et je me suis rendue compte que je n'avais pas chroniqué le tome 2 que j'ai pourtant lu en mai 2015! À vrai dire, je ne fais jamais de chronique à retardement car ma mémoire ne me permet pas de me rappeler de tout mais j'ai décidé de faire une exception cette fois car j'ai gardé un souvenir assez précis de ce que j'avais ressenti à la lecture de Cœur Guimauve. Ce deuxième tome s'intéresse à Skye, l'une des jumelles, demi-sœur de Cherry qui était l'héroïne de Cœur Cerise. Si je partageais avec elle une passion certaine pour la culture japonaise, le goût pour les objets et vêtements anciens de Skye ne m'a pas laissé indifférente. Ce n'est pas pour rien, d'ailleurs, que je parcours les vides-greniers dès que possible. Du coup, je n'ai eu aucun mal à comprendre la jeune filles dans ses sentiments, voire à m'identifier à elle malgré la différence d'âge... Par contre, étant fille unique, j'ai beaucoup plus de mal à comprendre les liens qui unissent ces demoiselles et j'envie réellement ce lien qui unie plus particulièrement les jumelles Skye et Summer.

Dans ce tome, la jeune Skye va découvrir des objets ayant appartenu à une de ses ancêtres, et des événements étranges vont commencer à se produire. Skye fait par exemple des rêves qui lui semblent réels et dans lesquels un jeune garçon qui correspond parfaitement à son idéal amoureux apparaît. Elle va donc devoir mener sa petite enquête pour comprendre ce qui se cache derrière tout ça, tout en menant la vie normale d'une adolescente qui a l'impression de vivre dans l'ombre de sa jumelle que tout le monde semble apprécier plus qu'elle. Même son propre meilleur ami, Tommy, finit par lui avouer qu'il en pince pour Summer... Sans compter la vie toujours compliquée de la famille recomposée que forment les Tanberry : Cherry sort avec l'ex petit-ami d'Honey, l'aînée des sœurs qui n'acceptent pas le départ de leur père et l'arrivée de Paddy et Cherry à Tanglewood. Et la nouvelle fabrique de chocolat qu'il faut faire tourner.

Au final, ce deuxième tome des Filles au Chocolat  centré sur le personnage de Skye se lit très vite mais aborde énormément de sujets. Il est évidemment destiné aux jeunes filles mais il est loin d'être niais et immature et Cathy Cassidy arrive parfaitement à retranscrire les émotions de Skye, ses espoirs, des déceptions... Sans être un coup de cœur, il confirme mon enthousiasme pour cette série dont je ne suis absolument pas le public visé...

Citations
Je la regardais pour savoir ce que je ressentais; si elle souriait, je souriais aussi. Si elle pleurait, j'essuyais ses larmes, je la prenais dans mes bras et j'attendais que le chagrin qui me serrait la poitrine s'efface. Ça peut paraître niais, mais quand elle souffrait, je souffrais aussi.
Je pensais que les choses ne changeraient jamais. Et pourtant...

On se ressemble comme deux gouttes d'eau, alors qu'est-ce qu'elle a de plus que moi? Elle plaît aux garçons, les adultes l'adorent, et des tas de gens gravitent autour d'elle, comme des moustiques autour d'une flamme. Je ne lui en veux pas : Summer est née pour être sous les projecteurs ; et moi, pour rester dans l'ombre.

Du bout des doigts, je caresse le coffre en bois brillant. 1910. Si ce gramophone était dans la maison depuis tout ce temps, il y a de fortes chances que Clara l'ait utilisé. Est-ce qu'elle a effleuré le bois, remonté le mécanisme et choisi certains de ces disques de jazz? Je l'imagine tourbillonnant dans une robe charleston, avant que le monde referme son étau sur elle et qu'elle cesse de danser.

Je n'ai pas envie de rester là. Je veux un monde où le soleil brille, où l'air sent le feu de bois et où un garçon aux yeux rieurs m'accroche des fleurs sauvages dans les cheveux et me fait tournoyer sous les arbres jusqu'à en perdre haleine.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...