Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

vendredi 15 juillet 2016

Lucika Lucika [2] - Yoshitoshi Abe

Titre original :  リューシカ・リューシカ
[Ryûshika Ryûshika]
Dessin : Yoshitoshi Abe
Scénario : 
Yoshitoshi Abe
Traduction Fédoua Lamodière
Editions : KI-OON
Date de parution japonaise : 2011
Date de parution française : 2013


Quatrième de Couverture
Dans la famille de Lucika, il y a Paa et Maa bien sûr, qui ne sont jamais à la maison parce qu'ils travaillent tout le temps, mais aussi Yukiki, la grande sœur qui a parfois du mal à suivre la petite dernière dans ses délires...

Heureusement, Masaru, alias Marou, est là pour faire la traduction! Même si lui aussi subit parfois le contrecoup de l'imagination débordante de sa petite sœur...


La suite des aventures de Lucika est tout aussi mignonne, et j'ai préféré ce deuxième tome au premier. En effet, on y retrouve avec plaisir la petite filles malicieuse mais on fait également mieux connaissance avec sa sœur et son frère. On fait la connaissance du papa, et même d'une voisine que la petite fille rend folle. Bref, cette fois-ci Lucika n'est plus toute seule et elle partage ses idées farfelues avec plus de monde, pour notre plus grand plaisir. 

Encore une fois, les petites aventures de Lucika sont amusantes et parfois touchantes. Elle apprend tout simplement la réalité de la vie à travers une imagination débordante : par exemple, elle n'arrive pas à concevoir la forme de l'ananas avant qu'il ne soit coupé en rondelles et peu à peu, les pièces du puzzle s'assemblent dans sa tête. On a tous vécu ce genre de situation dans notre enfance, même si on ne s'en rappelle pas forcément. Et c'est amusant de les revivre à travers Lucika, voire même de les comparer à celles imaginer par les enfants de notre entourage!


Tout bêtement, l'histoire du choco-menthe n'a pas manqué de me rappeler ma filleule qui, lorsqu'elle était toute petite, ne voulait pas manger de viande car c'était des animaux. Alors pour qu'elle en mange un peu quand même, on lui avait raconté que les steacks hachés étaient des animaux inconnus qui vivaient en Australie. Comme elle ne visualisait pas à quoi ils ressemblaient de leur vivant, elle arrivait à en manger un peu. Pour Lucika, son frère lui fait croire que la glace choco-menthe n'est pas à base de chocolat et de menthe mais à base d'un espèce de serpent vert à pois marrons qu'on peut manger car sa queue repousse. Bon, c'est un peu plus gore, mais le principe est le même!


J'ai donc encore une fois pris plaisir à suivre la mignonne petite Lucika dans ses histoires sans queue ni tête! Tantôt drôle, tantôt touchante, elle est on ne peut plus attachante, et elle l'est d'autant plus quand elle partage ses idées avec les gens qui l'entourent et qui tentent de lui expliquer comment fonctionnent les choses. J'ai trouvé la petite histoire avec la cigale et son papa très touchante dans cette idée-là.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...