Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

mercredi 27 juillet 2016

[Série TV] Broadchurch - Saison 1


J'ai enfin trouvé un digne successeur à la série Orange is the New Black en Broadchurch. Je vous avoue que je suis très loin d'être une adepte des séries policières mais un ami avec qui j'ai beaucoup de points communs en matière de séries télévisées me l'a conseillée. En plus, avec un casting contenant David Tennant et Arthur Darvill, je ne pouvais vraiment pas passer à côté. Je me devais au moins de tenter l'expérience, quitte à ne pas en venir à bout mais au moins me faire ma propre idée. Et raison j'ai eu car j'ai enchaîné les 16 épisodes composant les 2 saisons en à peine quelques jours. Je viens donc aujourd'hui vous parler de la première saison de cette série anglaise à côté de laquelle j'étais passée, encore à cause d'a priori personnels que j'ai bien fait de mettre de côté!

Dans le village côtier de Broadchurch, dans le Dorset, la mort d'un garçon de 11 ans, Danny Latimer, fait voler en éclats l'équilibre de la communauté du village. L'inspecteur Alec Hardy, nouvellement nommé, et le lieutenant Ellie Miller vont devoir fouiller les secrets de chaque habitant pour trouver le coupable.



Contrairement à la plupart des séries policières qui répondent au schéma 1 épisode = 1 enquête, Broadchurch se penche sur la même enquête tout au long de la saison 1 : le meurtre du petit Danny Latimer. Retrouvé mort sur la plage, au pied de l'énorme falaise qui la surplombe, tout porte à croire que le petit garçon s'est donné la mort. Mais les indices vont très vite démontré qu'il a en fait été tué. L'enquête est confiée à Alec Hardy, inspecteur peu affable qui vient tout juste d'arriver à Broadchurch qui semble cacher quelques secrets. Il est accompagnée d'Ellie Miller qui, elle, connait bien les habitants de cette petite ville. Du coup, l'antagonisme entre les deux personnages va être au centre de cette enquête dans laquelle l'un va soupçonner tout le monde là où l'autre ne peut imaginer aucun des suspects comme réellement coupable.

Et c'est justement là la force de cette série policière qui, en prenant le temps de nous faire découvrir les habitants de Broadchurch, en fouillant dans le passé de chacun, nous permet de nous attacher aux personnages mais aussi de voir chacun d'entre eux comme un éventuel suspect : le père, le meilleur ami, le facteur, le prêtre... Personne n'est épargné et chacun va comprendre que les secrets refont toujours surface au mauvais moment, sont déformés pour répondre aux accusations présentes et être utilisés contre eux. Et le spectateur est au même niveau que les habitants et que les enquêteurs : on croit connaître l'assassin, et ce n'est pas lui. Ou peut-être pas. Bref, le suspens est vraiment présent tout au long de cette saison qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout. 





La série ne présente pas une enquête spectaculaire, il n'y a pas de violence, pas de scènes choquantes... C'est très contemplatif, très humain. Tout tourne finalement autour de la psychologie des personnages, qu'ils soient suspects ou enquêteurs, et autour de cette communauté soudée qui se déchire après la mort du petit Danny. Et tout cela ne saurait être crédible sans le talent des acteurs qui incarnent à la perfection autant le corps policier que les habitants de Broadchurch. David Tennant montre, une fois de plus, l'étendu de son talent car il campe un Alec Hardy plus vrai que nature. Aussi détestable (du moins au début) qu'il était adorable dans le rôle du 10e Docteur, on le voit souffrir dans son corps et dans son âme et on ne veut qu'une chose : savoir ce qu'il cache... Olivia Colman, alias Ellie Miller, est également parfaite dans un rôle compliquée, tiraillée entre son métier et sa confiance dans les habitants de sa ville. Et, évidemment, Arthur Darvill, qui interprète le prêtre de Broadchurch, est toujours aussi craquant et talentueux!


Finalement, Broadchurch a su me convaincre, j'ai franchement adoré cette première saison qui m'a montré qu'une série policière peut être vraiment différente que ce à quoi on est habitué. Une intrigue simple mais prenante, des personnages charismatiques et, je ne l'ai pas mentionné, mais un cadre vraiment magnifique : tous ces ingrédients font de Broadchurch une série que je ne saurais que recommander! 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...