Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

mercredi 17 août 2016

Lucika Lucika [4] - Yoshitoshi Abe

Titre original  リューシカ・リューシカ
[Ryûshika Ryûshika]
Dessin : Yoshitoshi Abe
Scénario : 
Yoshitoshi Abe
Traduction Fédoua Lamodière
Editions : KI-OON
Date de parution japonaise : 2012
Date de parution française 2014


Quatrième de Couverture
Un trajet en métro, une partie de jeu vidéo, une soirée télé en famille, l'acquisition d'un nouveau frigo : le quotidien de Lucika s'enrichit tous les jours d'expérience inédites...

De questions métaphysiques en joyeux moments de vie, suivez les nouvelles péripéties de cette petite héroïne aussi fonceuse que curieuse. 


Je profite de la légèreté de mon état d'esprit durant les vacances pour poursuivre les aventures de la petite Lucika. Cette fois-ci, pas de nouveaux personnages mais la demoiselle a toujours autant d'imagination. Elle continue de prendre toutes les situations du quotidien comme autant de nouvelles expériences qu'on partage volontiers avec elle. Je me suis particulièrement reconnue dans la petite histoire où Lucika est dans le métro et observe les gens en les défiant du regard car étant de nature assez curieuse, j'ai toujours eu tendance à regarder les gens dans les transports en commun, d'imaginer ce qu'ils font, où ils vont, etc.

J'ai aussi beaucoup aimé le chapitre dans lequel Lucika regarde un épisode de Columbo avec sa famille et ne comprend pas pourquoi le spectateur connait le tueur dès le début alors que le détective ne l'apprend qu'à la fin. J'ai apprécié que le papa de Lucika fasse partie de cette histoire car, si c'est un personnage discret, j'aime toujours beaucoup ses interventions. De plus, ce chapitre est l'occasion de réunir Lucika, son père mais aussi sa soeur "Yukiki" et son frère "Marou". Et ce genre de moments familiaux sont très rares. En revanche, la maman de Lucika brille toujours par son absence et j'en viens à me demander si on la verra où si elle restera un mystère pour les lecteurs...



Cette fois-ci, il n 'y a pas vraiment de fil conducteur dans les aventures vécues par Lucika comme ça avait pu être le cas avec l'arrivée de Hamelt, le caméléon. Mais la petite fille se pose toujours autant de questions intéressantes comme celles qu'elle se pose sur le temps - que j'ai trouvé vraiment très abouties pour une petite fille de son âge - ou encore sur le lieu où finissent les objets dont on se débarrasse. J'ai aussi noté des petites références aux volumes précédents, ce qui est assez rare dans ce genre de séries composées d'anecdotes isolées...


Bref, ce quatrième volume de Lucika Lucika est à l'image des précédents. C'est amusant, touchant et léger. Autrement dit, c'est parfait pour une lecture estivale mignonne et sans prise de tête. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...