Les dernières chroniques

samedi 27 mai 2017

[Série TV] Broadchurch - Saison 2

[Cette chronique contient des SPOILERS]

C'est avec un peu de recul que je viens vous parler de la saison 2 de Broadchurch, une série pour laquelle j'ai eu un réel coup de cœur alors que ce n'est absolument pas le genre de chose que je regarde à l'accoutumée. Pour rappel, la première saison tourne autour de l'enquête sur le meurtre du petit Danny Latimer et, à la fin, on découvre avec surprise le tueur. La force de cette série c'était - à mes yeux - qu'elle se concentrait sur une seule enquête qui faisait alors resurgir les secrets les plus enfouis des habitants de la ville de Broadchurch, les rendant tous potentiellement suspect à un moment donné. Et l'annonce du coupable m'a littéralement scotchée, je ne m'y attendais vraiment pas... À aucun moment, je n'ai soupçonné Joe Miller, le mari de la détective chargée de l'enquête. Autant j'ai soupçonné son fils, les parents de la victime et même le curé, autant Joe Miller était un personnage qui n'avait, à mes yeux, rien à voir dans cette affaire...

Le coupable de la mort du petit Danny Latimer a finalement été découvert et à avoué son crime. Alors que tout le monde est persuadé qu'il va plaider coupable, et ainsi mettre fin à cette tragique affaire, Joe Miller plaide non-coupable. C'est alors le début d'un long et terrible procès pour la famille Latimer mais également pour Ellie Miller, la femme du coupable. En parallèle, l'affaire Sandbrook dont s'occupait le capitaine Hardy avant sa venue à Broadchurch, refait surface.

 
 

La saison 2 de Broadchurch s'appuie sur une double intrigue : d'une part le procès de Joe Miller et, d'autre part, l'enquête de Sandbrook donc on entend beaucoup parler dans la saison 1 mais dont on ne sait pas grand-chose. Toute la partie sur le procès est à couper le souffle. Vraiment, on se demande si on est vraiment en train d'assister à cela tant les arguments et les preuves démontées par la défense de Joe Miller sont énormes et si peu prises en compte par les jurés. A chaque fois qu'une séquence sur le procès se terminait, je me demandais comment cela était possible et j'en voulais à Mark Latimer d'avoir agit aussi bêtement, j'en voulais à l'avocate de Joe Miller que j'ai trouvé horrible et exécrable. Je me disais que, non, je n'aurais jamais pu être avocate et défendre des gens que je savais coupable même pour une grosse somme d'argent. J'avais de l'empathie pour Ellie Miller qui s'était tellement investie dans l'enquête pour, au final, découvrir que le coupable n'était autre que son propre mari... Bref, ce procès, je l'ai vécu minute après minute comme si j'y étais.. et le résultat m'a horrifiée, m'a consternée et m'a rappelée que, malheureusement, ça se passe aussi très souvent comme ça dans la vraie vie.

 

Le deuxième fil rouge de cette saison, c'était donc l'affaire Sandbrook. Dans la saison 1, on apprend que le capitaine Hardy est venu à Broadchurch suite à son échec face à une affaire mais rien de plus. Néanmoins, sa motivation, sa hargne à retrouver le coupable de la mort de Danny Latimer vient sans doute de cet échec qu'il ne supporte pas. Et la saison 2 vient lever le voile de mystère qui planait jusqu'alors. Je ne vais pas détailler ici les tenants et les aboutissants de cette affaire ici mais je trouve qu'elle avait toute sa place dans la saison 2 dans le sens où elle permet de nous éclairer sur le comportement d'Alec Hardy, pourquoi l'affaire Latimer lui tient tant à cœur, pourquoi il est venu à Broadchurch... J'ai trouvé l'affaire Sandbrook aussi intrigante que l'affaire Latimer finalement et si, ici, on la découvre a posteriori, elle aurait très bien pu faire l'objet d'une saison complète. Les acteurs qui incarnent les concernés de l'affaire Sandbrook sont par ailleurs très charismatiques et très difficile à cerner, ce qui ajoute aux mystères qui planent autour de cette affaire...

 

La saison 2 de Broadchurch n'a pas fait l'unanimité, beaucoup l'ont moins appréciée que la première et ont regretté de ne pas avoir pu la "binge watcher"* comme ils avait pu le faire précédemment. Pourtant, pour ma part, j'ai regardé l'intégralité des 8 épisodes en une journée et j'ai été prise dans la suite de cette intrigue du début à la fin! Depuis, la saison 3 est sortie et je l'ai également regardé en une journée! Mais tout cela est une autre histoire que je vous réserve pour une chronique à venir prochainement.


* Le binge watching est la pratique qui consiste à regarder la télévision ou tout autre écran pendant de plus longues périodes de temps que d'habitude, le plus souvent en visionnant à la suite les épisodes d’une même série 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...